Rêver d'école et d'examens


Rêver d'école et d'examens : découvrez la signification de faire un rêve d'école et d'examens.

Découvrez la signification de rêver d'école et d'examens

C'est avec un certain geste de protestation, et non sans remarquer que les choses du passé poursuivent beaucoup trop longtemps les hommes, que les adultes font état de rêves qui les remettent dans l'ambiance scolaire. Il arrive si fréquemment que le rêveur, après des dizaines d'années, se trouve à nouveau sur le banc de l'école, tantôt seul, tant avec les camarades de jadis.

Mais il s'y voit aussi comme adulte, au milieu de gens de son entourage ; il s'agit encore pour lui de faire des devoirs. Ces devoirs ressemblent à des devoirs d'école, et pourtant manifestement ils n'en sont pas. Devant, sur l'estrade, se tient ce professeur particulièrement sévère de nos années de jeunesse ; mais ce peut aussi être un homme qui ressemble à un chef de bureau actuel, ou à un ami, à moins que ce soit quelqu'un d'absolument inconnu. On traite un certain sujet ; il s'agit, surtout pour le rêveur, de faire des réponses correctes, de subir à nouveau les examens.

Faire un rêve scolaire

D'après ce qui ressort d'un grand nombre de rêves, la période scolaire, regardée souvent comme étant sans grande portée, a profondément marqué l'inconscient de la plupart des individus. Elle a quelque chose de constamment actuel ; d'ailleurs certaines conversations d'adultes toujours si ennuyeuses pour les autres en font foi et prouvent que dans un sens il s'agit d'autre chose que de simples rappels de souvenirs.

 

Lorsque des rêves scolaires ou d'examens sont présentés au psychothérapeute pour être interprétés, celui-ci n'a pas de peine à persuader le rêveur que ces rêves se rapportent au présent, à sa situation actuelle ; car dans presque tous les cas, le rêve d'école est un symbole pour l'école de vie du moment, dans laquelle on nous distribue les devoirs, par exemple celui qui consiste à liquider un conflit important dans un temps donné, à passer avec succès les différentes épreuves de notre existence.

On nous interroge en rêve, mais la question est alors d'importance vitale, et le plus souvent c'est le destin tout-puissant qui la pose. II peut se faire que le professeur inconnu ait quelqu'un « à l'?il » lorsqu'il se conduit mal. Ou bien il s'agit pour le rêveur de s'exprimer en une autre langue, par exemple celle du sentiment qu'il n'a jamais apprise, qui lui est par conséquent étrangère ; car la situation peut commander de laisser parler le cœur.

Rêver de tricher

Il n'y a plus moyen de tricher ou de se faire souffler la solution, puisque ces rêves renferment la personnalité totale du rêveur, comprenant à la fois l'école, les écoliers et le professeur. On ne peut même pas faire l'école buissonnière. Si pourtant l'essai en est tenté, les rêves qui suivent apportent une réponse tout à fait significative. Les rêves scolaires doivent par, conséquent être pris très au sérieux. C'est ce qu'avait compris une rêveuse qui s'était vue entrer en rêve dans une classe de retardés et qui trouvait les enfants (en elle !) mal soignés et mal habillés.

 

Sur le tableau se trouvaient de beaux exercices d'ailleurs très simples mais que ces enfants étaient encore incapables de résoudre. Il y avait aussi le prénom d'un homme dont la relation avait créé des complications sentimentales. Depuis lors, la rêveuse s'était sérieusement mise à développer le côté peu évolué en elle. D'autres rêveurs devaient étudier à l'école comment traiter les fleurs. D'autres encore, bien qu'occupant des1 postes élevés et enviés dans la vie publique, apprirent par un rêve qu'ils n'étaient pas passés dans une classe « supérieure ».

Freud et Adler, qui ont par trop dirigé leurs investigations sur la première partie de la biographie de l'individu vivant, c'est-à-dire sur l'enfance et les rapports avec les parents, ont négligé de voir le problème actuel et futur que contient le rêve d'école. Freud pensait que les rêves d'examens étaient « les souvenirs inextinguibles des punitions pour les escapades de la première enfance ».

Il arrive souvent que des rêveurs, après avoir passé le milieu de la vie, se voient subir en rêve un examen de passage pour l'école supérieure. Cette école supérieure correspond alors assez souvent en rêve à une période de dernière formation de la personnalité. Pour les pays de langue allemande, il s'agit de la Matura, c'est-à-dire d'un examen de « maturité ».
Un homme de science racontait avec une profonde émotion : « En rêve, j'enseignais encore au lycée de jeunes filles de B. Les élèves travaillaient à un sujet d'examen, un beau sujet que j'étais fier d'avoir posé. Quant à moi, j'étais tranquillement accoudé à la fenêtre, très satisfait. Puis tout à coup je me rendis compte que l'examiné, c'était moi ; mon c?ur se serra d'angoisse. Je prenais place parmi les élèves qui s'étaient transformées entre temps en adultes, hommes et femmes. Je me mis à écrire continuellement pour rendre mon travail à la fin, travail tout juste suffisant, à un homme très sérieux, d'une impassible bonté. Je me réveillais baigné de larmes. » Le narrateur se souvint qu'il lui restait encore vingt minutes.

Ce rêve doit être interprété psychanalytiquement. Ce n'est autre qu'un rêve de « maturité » d'où ressort la peur de l'impuissance, la" crainte de" ne pouvoir s'affirmer érotique-ment devant la femme.

Il faut bien examiner l'aspect de la salle de classe dans les rêves d'école. L'emplacement du tableau est important, il indique blanc sur noir les devoirs à accomplir. Blanc sur noir, c'est-à-dire d'une façon consciente ; voici par exemple la formule mathématique de la vie ; il s'agit aussi parfois d'écritures exotiques. Après que la vie ait largement apporté son expérience au rêveur, et puisque l'âme est juste, celle-ci fait dominer en rêve la conception selon laquelle le rêveur doit être suffisamment armé pour résoudre les tâches qui lui sont proposées. La vie n'accepte pas d'excuses.

Ne pas pouvoir résoudre le problème du rêve est le signe que les difficultés de la vie consciente n'ont été ni comprises dans leur essence, ni même envisagées sous l'angle d'une solution probable. Il est grand temps de rattraper le temps perdu.
Les personnes présentes dans la salle sont tout aussi importantes à considérer que la salle de classe et le bâtiment d'école ; d'ailleurs il peut s'agir d'un cliché en surimpression où l'on voit par exemple simultanément l'école de son enfance, un bureau, un laboratoire inconnu et l'intérieur d'une église. Mais l'étude et la manière d'interpréter les personnages ont déjà été abordées plus haut.

Quant à l'examen, il peut se rapporter à toutes sortes d'événements. Ainsi tel industriel s'opposait à l'explication de questions dogmatiques particulièrement difficiles concernant un catéchisme oublié, pendant que tel autre théologien très « abstrait » subissait une épreuve détaillée de zoologie, ayant manifestement besoin d'examiner de plus près certaines questions concernant l'animalité humaine. Il existe aussi des examens oniriques qui ne se passent pas forcément à l'école. Un homme d'une quarantaine d'années devait soutenir les épreuves de canot à moteur. Il n'avait pas encore reconnu, lui qui ne voulait à aucun prix habiter au bord d'un lac, que les eaux de l'inconscient avaient formé en lui une vaste mer intérieure.

Celui qui rêve qu'il passe des examens devra voir s'il possède suffisamment de connaissances pour les réussir. Lorsque c'est le cas, ce dont la fin des rêves ne manquera le plus souvent pas de fournir des précisions, la vie s'offre alors de nouveau à la réalisation d'autres possibilités de maturation.

Voyance gratuite